Uncategorized

Le Centre de réadaptation Estrie et l’AQEPA Estrie : une équipe solidaire

Extrait du numéro 213 de la revue Entendre : La réadaptation après le diagnostic de surdité

Carole Jeanson, éducatrice spécialisée au CRE et Marjorie Gosselin, Directrice de l’AQEPA Estrie

Le Centre de réadaptation Estrie (CRE) travaille en partenariat avec la communauté. Il offre des services à ses usagers sourds ou malentendants en communiquant régulièrement avec l’AQEPA Estrie. Le CRE a même siégé sur son conseil d’administration pendant 10 ans.

Une collaboration de longue date, des projets communs

En plus d’une collaboration régulière pour soutenir, aider les parents, ainsi que les enfants, le CRE et l’AQEPA Estrie ont souvent travaillé à l’élaboration de plusieurs projets. L’AQEPA Estrie peut notamment être fière de plusieurs initiatives comme l’aide aux devoirs, l’accompagnement au camp de jour d’été, le Souper Silence, les voyages pour adolescents, ou la formation en LSQ pour l’entourage de l’enfant.

Cette collaboration est pour nous d’une grande importance car elle permet aux enfants et à leur famille de se regrouper, de se connaître, d’échanger donc d’obtenir du soutien et de l’écoute lors de moments parfois éprouvants.

Les activités de l’AQEPA Estrie permettent aussi aux enfants de développer leur potentiel de langage et d’améliorer leur connaissance en LSQ, s’il y a lieu.

Souvent les ateliers offrent de belles occasions de communication, tout en étant d’agréables moments pour socialiser. Également, des jeunes ont amassé des fonds pour leur voyage et ils en sont fiers. Cela a certainement contribué au développement de leur estime de soi et de leur autonomie.

L’AQEPA et le CRE ont aussi à cœur la réussite scolaire des enfants, d’où le projet d’aide aux devoirs, si apprécié des parents.

Une valeur commune du CRE et de l’AQEPA est la sensibilisation à la surdité. C’est dans cette optique que le Souper Silence est organisé. Regroupant les membres de l’AQEPA Estrie, des membres de l’Association des sourds, des collaborateurs du CRE et des amis de longue date, ce souper a permis de rejoindre plusieurs centaines de personnes, de les distraire et de les intéresser à la cause des enfants avec problèmes auditifs, en plus d’amasser des fonds.

Le programme de déficience auditive du CRE

Les objectifs de ce programme sont d’une grande importance pour l’enfant et consiste à :

  • L’amener à développer rapidement ses capacités de communication;
  • L’encourager à communiquer oralement et éventuellement par écrit au meilleur de son potentiel;
  • Favoriser son intégration et la participation familiale, sociale et scolaire.

Le bon fonctionnement du programme Déficience auditive est assuré par une équipe de professionnels qualifiés qui desservent la région de l’Estrie.

Ceux-ci sont issus des domaines suivants :

  • audiologie
  • orthophonie
  • éducation spécialisée
  • travail social
  • neuropsychologie.

Les enfants et les adolescents sont référés principalement par des audiologistes du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) et, parfois, d’un autre centre de réadaptation.

La réadaptation débute par une rencontre des parents avec la travailleuse sociale. Ce premier contact permet de connaître les préoccupations des parents et leurs valeurs premières en lien avec le développement de leur enfant.

L’audiologiste et l’orthophoniste prennent ensuite rendez-vous avec l’enfant pour une évaluation. L’éducatrice spécialisée agira comme assistante à l’audiologiste lors de l’évaluation et proposera ensuite de sensibiliser le milieu de garde de l’enfant, si nécessaire.

Les capacités de communication de l’enfant sont au cœur des préoccupations du CRE et de l’AQEPA.

Nous souhaitons que les enfants aient une belle qualité de vie et c’est pour cette raison que nous travaillons main dans la main depuis tant d’années!