Les causes de la surdité

Qu’est-ce que la méningite ?

Extrait du numéro 159 de la revue Entendre: Des passionnés

Eva Hammar
Biologiste sourde

La maladie

La méningite est une maladie provenant d’une infection qui cause l’inflammation des membranes qui couvrent le cerveau et la moelle épinière. La méningite peut être d’origine bactérienne ou virale.

  • La méningite virale est la plus commune et la moins grave.
  • La méningite bactérienne est la forme la plus rare, mais elle peut être très grave et elle peut causer la mort si elle n’est pas bien soignée.

Chaque année, aux États-Unis, 4 ou 5 enfants sur 100 000, âgés entre 1 et 23 mois, attrapent la méningite à méningocoques. La bactérie qui cause la méningite à méningocoques ou à pneumocoques est une bactérie très commune ! En effet, 10 à 15 % de la population sont porteurs de cette bactérie, sans tomber malades.

Il est essentiel que le diagnostic et le traitement de la méningite bactérienne soient très rapides pour éviter les séquelles. En général, parmi les personnes qui attrapent la méningite bactérienne :

  • Une personne sur dix meurt.
  • Parmi les survivants, une personne sur sept aura des séquelles très graves. Ces séquelles sont en général des dommages au cerveau, la surdité ou la cécité. La séquelle la plus courante est la surdité.

Comment reconnaître une méningite

Les symptômes permettant de reconnaître une méningite sont :

  • une forte fièvre;
  • un mal de tête intense et soudain;
  • des changements dans l’état mental (confusion, hallucinations, etc.)
  • des éruptions cutanées, des rougeurs;
  • une sensation de raideur dans la nuque et le dos;
  • des nausées et des vomissements.

Prévention

Il existe un vaccin qui est efficace contre une forme de méningite (méningite bactérienne causée par l’haemophilus influenzae type B) ; vaccin HiB. (Au Québec, ce vaccin fait partie du calendrier régulier de vaccination jusqu’à 5 ans.) Mais ce vaccin ne protège pas contre les autres formes de la méningite.

En ce qui concerne la protection contre le méningocoque, deux types de vaccins sont utilisés. Le vaccin conjugué administré lors de l’exceptionnelle campagne massive de vaccination au Québec en 2001 protège contre le sérogroupe C. Pour les autres groupes de méningocoques, c’est le vaccin polysaccharidique qui est utilisé pour les plus de 24 mois. La vaccination contre les méningocoques ne fait pas partie du calendrier régulier de vaccination offert au Québec.

Deux types de vaccins sont également en usage pour la prévention de la méningite à pneumocoques, le polyccharidique (23 serotypes) pour les plus de 2 ans, mais il n’est administré gratuitement qu’à certaines clientèles. Quant au vaccin conjugué (7 serotypes), il ne fait pas partie du programme d’immunisation du Québec, il n’est donc pas gratuit.)

Traitement

  • Dans le cas de la méningite bactérienne, des antibiotiques seront prescrits.
  • Dans le cas de la méningite virale, les antibiotiques sont inutiles. D’autres médicaments peuvent être prescrits contre les effets secondaires de la maladie (gonflement du cerveau, état de choc, convulsions). L’hospitalisation peut parfois être nécessaire, suivant la gravité de l’état du malade.

Pronostics

Le diagnostic et le traitement précoces de la méningite bactérienne sont essentiels pour prévenir toute séquelle. En général, la méningite virale n’est pas grave et les symptômes devraient disparaître dans les deux semaines suivantes.

Important

Il est essentiel de se faire soigner le plus rapidement possible ! Au moindre soupçon de méningite, il faut tout de suite aller aux urgences

N.D.L.R. Nous reproduisons ce texte paru dans Le journal des sourds de Genève Les Mains du CRAL, no 195, mai-juin 2001. Nous avons ajouté quelques éléments pour intégrer le texte au milieu québécois. Ces ajouts ont été placés entre parenthèses.