COVID19

Préparer la rentrée 2021 au primaire

top_rentrée2021_primaire

Rappel des mesures prévues

  • Aucune contrainte d’organisation des groupes

Distanciation :

  • Aucune contrainte pour les élèves

Masque :

Dans les régions Centre-du-Québec, Estrie, Lanaudière, Laurentides, Laval, Mauricie, Montérégie, Montréal et Outaouais :

  • le port du masque d’intervention dans les locaux, les salles de classe et le service de garde sera obligatoire en tout temps
  • Port du masque d’intervention pour tout le personnel, selon les consignes de la CNESST

Dans les régions Bas‑Saint-Laurent, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches :

  • Port du masque d’intervention pour les élèves du primaire à partir de la 1re année dans les aires communes, lors des déplacements à l’intérieur et dans le transport scolaire
  • Port du masque d’intervention non requis à l’extérieur et en classe, ni dans les cours d’éducation physique pour les élèves
  • Port du masque d’intervention pour tout le personnel, selon les consignes de la CNESST

Infographie à consulter sur le port du masque :

Plan d’intervention

La mise en place ou mise à jour du plan d’intervention est requise dans le but de prévoir les services et adaptations nécessaires pour favoriser la réussite éducative de l’élève ayant une surdité en prenant en compte cette nouvelle réalité. Ils pourront inclure notamment :

  • Des services d’orthopédagogie complémentaires, à prioriser selon les besoins (avec si possible le recours à des étudiants stagiaires ou autres)
  • Des services de psychologie et de psychoéducation pour accompagner, dépister et évaluer des élèves qui le nécessitent.

Il est important de s’assurer des services du réseau de la santé et des services sociaux et de la nécessaire collaboration des deux réseaux par le biais de l’Entente de complémentarité MSSS-MEQ.

Quelques adaptations à prévoir

Masques

Lorsque nécessaire, utiliser des masques inclusifs avec fenêtre transparente, aux couleurs unies et neutres.

  • Si le masque de procédure n’est pas requis, il peut s’agir de couvre-visages artisanaux
  • Si le masque de procédure est requis, il faut que le masque soit certifié ASTM

Communication

Mettre en place des stratégies de communication adaptées à l’élève :

  • Placement préférentiel dans la classe pour que l’élève puisse voir l’enseignant et/ou l’interprète, dans le respect des mesures de distanciation sociale;
  • Maximiser les indices visuels en tout temps (pictogrammes, support imprimé, affichage au tableau etc.);
  • Valider la compréhension auprès de l’élève, répéter et reformuler si nécessaire;
  • Informer les intervenants et le personnel de l’école des besoins communicationnels de l’élève ayant une surdité et leur rappeler que les masques empêchent la lecture labiale.

Système MF et autres aides techniques

  • Ils doivent être soigneusement désinfectés après chaque utilisation, idéalement avec une lingette. Privilégier les micros-cravates à clip plutôt que les lanières en tissu ou les micros portés devant la bouche.
  • Si l’élève doit être accompagné pour l’installation de ces systèmes, expliquez-lui votre intervention à l’avance puis placez-vous en arrière de lui ou portez les dispositifs de protection appropriés.
  • Si l’enseignant porte un masque, vérifier avec l’élève si le placement du micro est adéquat (il est recommandé de le placer plus haut que d’habitude).

Interprètes

  • Organiser le placement dans la classe de manière à assurer un confort visuel et auditif, tout en respectant des règles de distanciation sociales:
    • Interprétation orale : 1.5 mètre de distance recommandée (avec vitre plexiglass);
    • Interprétation gestuelle : 1.5 à 8 mètres de distance recommandée (avec vitre plexiglass si nécessaire)
  • Utiliser une baguette ou un autre dispositif pour pointer et guider l’élève dans la lecture des documents.
  • En cas d’interprétation vidéo à distance, utiliser une connexion internet filaire

Comment faciliter la première rentrée au primaire?

  • Prendre le temps de faire le bilan des derniers mois (à la maison, en CPE, en garderie, au préscolaire): que ressortez-vous de positif? Quelles découvertes avez-vous faites? Quels sont les points à consolider?
  • Avez-vous besoin de soutien ? Tous les spécialistes le confirment : en cette période de pandémie, l’accompagnement des jeunes est essentiel. Appuyez-vous sur les partenaires qui vous entourent : personnel de soutien, intervenants en réadaptation, orthopédagogues, associations, programmes d’aide pédagogique, …
  • Organiser une visite virtuelle de l’école (vidéo ou photo), ou une visite sur place si possible, peut aider l’enfant à se familiariser avec les lieux
  • Se mettre en mode solution : vous avez une inquiétude par rapport à une mesure particulière qui représenterait un obstacle ou une difficulté ? Des solutions existent ou peuvent être imaginées!
  • Anticiper, expliquer, proposer. Le milieu scolaire s’ajuste à cette nouvelle réalité et il se peut que certains besoins particuliers soient “oubliés” au milieu de ce casse-tête. Le partage de bonnes idées et d’outils testés par d’autres sera probablement apprécié!
  • Soyez bienveillant, encourageant et patient envers votre enfant ou votre élève… et envers vous-mêmes!

Pour aller plus loin…

  • Article : L’accommodement raisonnable et l’inclusion scolaire (AQEPA)
  • FAQ de la Commission des droits de la personne et droits de la jeunesse au sujet des droits des EHDAA en contexte de COVID19

L’AQEPA est là pour vous aider ! 


Illustrations : Freepik

Dernière mise à jour : Août 2021