Recherches et technologies

Étude : les jeunes sourds (16-30 ans) du Québec au regard du VIH/sida et des ITSS

Connaissez-vous la CSSQ?

La Coalition Sida des Sourds du Québec (CSSQ) est un organisme provincial à but non lucratif qui offre :

  • des services de prévention contre le VIH/Sida et les ITSS auprès de la communauté sourde et malentendante du Québec
  • des services de soutien aux personnes sourdes et malentendantes vivant avec le VIH/Sida et les ITSS.

Au Québec, la CSSQ est le seul organisme à détenir le mandat provincial de répondre aux besoins individuels d’information et d’accompagnement en santé sexuelle des personnes sourdes.

Le contenu de leur site internet est disponible sous forme de vidéos en LSQ et en ASL ainsi qu’avec un texte en français ou en anglais reprenant l’information contenue dans les vidéos.

Pour en savoir plus sur la CSSQ: Cliquez ici

Étude : les jeunes sourds (16-30 ans) du Québec au regard du VIH/sida et des ITSS 

En 2017, la CSSQ a soutenu une étude qui s’intitule: Les jeunes sourds (16-30 ans) du Québec au regard du VIH/sida et des ITSS : entre confiance et manque de connaissances, un enjeu collectif.

Cette recherche a été menée par Charles Gaucher, PhD., Joëlle Bernard-Hamel, Jennifer-Anne Forgues et  Danie Jacob-Léger. Pour ce projet, 14 entrevues en langue des signes québécoise (LSQ) ont été réalisées et 56 questionnaires bilingues (français ou LSQ) ont été complétés par des jeunes sourds.

L’objectif était d’évaluer les habitudes de vie et les connaissances concernant la santé sexuelle des jeunes sourds sur l’ensemble du territoire québécois afin d’aborder les enjeux que rencontre cette population lorsqu’elle cherche des informations à ce sujet.

Voici un résumé de cette étude et des recommandations proposées.

Que dit la littérature sur le sujet?

La santé sexuelle chez les jeunes sourds

Au Québec, il n’y a jamais eu aucune récolte de données sur les connaissances des jeunes ou sur leurs expériences en lien avec la santé sexuelle. Pourtant, les jeunes sourds du Québec constituent un groupe minoritaire défavorisé en ce qui concerne l’accès à de sources formelles d’information adaptée au sujet de la santé sexuelle.

Sachant que la majorité des enfants sourds sont issus de familles entendantes, il y a une possibilité que ces jeunes soient privés d’informations essentielles en lien avec la santé sexuelle.

Relation avec les parents

Les parents peuvent éviter de parler de sexualité avec leur jeune soit par malaise, par manque de connaissance au sujet de la sexualité mais également à cause de difficultés de communication (Willis, 2011), et cela est d’autant plus vrai au sein de la communauté sourde.  En effet, le caractère imagé et explicite des signes en lien avec la sexualité accentue la gêne de certains parents qui estiment que l’éducation sexuelle des jeunes fait partie du rôle de l’institution scolaire.

Sources d’information utilisées

Internet est devenu la méthode éducationnelle en lien avec la santé dont la croissance est la plus rapide (Francavillo, 2009). Pourtant les informations qu’on y retrouve  sont souvent dépourvues de support visuel. Pour s’approprier le contenu, les jeunes doivent avoir une niveau suffisant de littératie.

Il est également constaté que les jeunes sourds paraissent davantage vulnérables que les jeunes entendants à la désinformation provenant de leurs pairs au sujet de la santé sexuelle (Smith et al., 2012).

Que disent les jeunes sourds concernant leur expérience de recherche d’information en lien avec la santé sexuelle?

Sources d’information au sujet de la sexualité

Les jeunes sourds rencontrés ont besoin de support visuel afin de saisir le message qui leur est présenté.

Tous les jeunes sourds n’ont pas la capacité à discerner le vrai du faux quand vient le temps de faire une recherche sur Internet.

La communication plus difficile avec les parents en raison d’une langue non partagée a certainement été un facteur les empêchant de recevoir de l’information liée à la sexualité. L’absence d’échanges en lien avec la sexualité entre parents et jeunes sourds prive ces derniers de certaines informations qu’ils jugent a posteriori essentielles.

Connaissances au sujet des risques de transmission

Force est de constater que les jeunes sourds présentent des lacunes en matière de connaissances sur les risques de contracter une ITSS incluant le VIH/sida.

Connaissances au sujet des moyens de protection

Ces lacunes sur le plan des connaissances semblent liées au recours fréquent des jeunes sourds à leurs pairs comme source d’information et/ou à une utilisation inadéquate d’Internet

Actuellement il y a un manque de ce type de services en santé sexuelle, et malheureusement, le site de la CSSQ demeure méconnu de plusieurs, malgré sa pertinence probable.

> Il semble donc important qu’il y ait une source d’information spécialement destinée aux personnes sourdes québécoises et adaptée en LSQ et en ASL. Actuellement il y a un manque de ce type de services en santé sexuelle, et malheureusement, le site de la CSSQ demeure méconnu de plusieurs, malgré sa pertinence probable.

Discussion : vers un meilleur usage des ressources disponibles

À la lumière des résultats obtenus par le questionnaire en ligne, les jeunes sourds présentent un manque de connaissances au sujet des modes de transmission des ITSS.

Puisqu’Internet est un source privilégié, il y aurait lieu de renforcer l’utilisation du site de la CSSQ en utilisant les réseaux sociaux comme moyen de diffusion.

D’autre part, la CSSQ pourrait mettre en œuvre des activités permettant aux jeunes sourds de développer des stratégies de repérage d’une information adéquate en lien avec la santé sexuelle:

  • En proposant des capsules d’information sur le sujet
  • En présentant une liste de sources Internet fiables
  • En ajoutant à son site déjà existant une section Glossaire pour offrir un support en LSQ et en ASL aux jeunes qui visitent des sites en français ou en anglais

Finalement, l’information bilingue offerte sur le site peut sans contredit servir de support à la communication au sujet de la sexualité entre parents et enfants sourds.

__________________________________________________________

Liens de la recherche:

Vidéo LSQ: https://www.youtube.com/watch?v=Mrw72uiXmKU

Version PDF:http://www.cssq.org/francais/documents/rapport_etude_2017.pdf

__________________________________________________________

Recommandations

Cette étude démontre que certaines mesures ou pratiques pourraient être mises en place pour améliorer les connaissances des jeunes sourds et malentendants en ce qui concerne la santé sexuelle.

Trois axes semblent pertinents à explorer en terme d’accès à l’information :

  • Accès à des ressources fiables
  • Accès à des réseaux de partage supervisés par des intervenants compétents
  • Accès à du soutien pour les parents de jeunes sourds et malentendants

L’AQEPA travaillera prochainement en partenariat avec la CSSQ afin de développer ces axes.

__________________________________________________________

Liens pour les recommandations

Vidéo LSQ: https://www.youtube.com/watch?v=Q6Q8XZf6fTo

Version PDF: http://www.cssq.org/francais/documents/etude_recommandations.pdf

 

__________________________________________________________