Avenir

Informatique, puis Comptabilité

Extrait du numéro 195 de la revue Entendre : Les études postsecondaires

Anselmo Billy Da Silveira

Je m’appelle Anselmo Billy Da Silveira, j’ai 22 ans et suis étudiant au cégep du Vieux Montréal en 3e année. Je suis sourd profond, très engagé dans les sports, surtout au hockey comme gardien tant avec les entendants qu’avec les sourds.

J’ai beaucoup de plaisir à partager la culture qui existe entre les entendants et les sourds. Cette intégration m’aide beaucoup à m’adapter dans ma vie de tous les jours. Je suis vraiment très satisfait de mes études au cégep, cela me permet d’apprendre chaque jour de nouvelles choses.

Ma rentrée au cégep

La première fois que je suis entré au cégep du Vieux Montréal, soit en 2006-2007, j’étais inscrit en technique informatique, un peu par hasard, car je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire plus tard. Je ne savais pas si j’aimerais ce programme. J’ai étudié pendant deux ans dans ce programme, je me suis beaucoup investi pour faire mes cours de base, je ne peux pas dire que les cours propres au programme me passionnaient.

J’avais le goût de changer d’orientation. Comme je n’avais guère plus d’idées, on m’a proposé de voir un orienteur au cégep. Cela a été très profitable pour moi, et c’est ainsi que j’ai décidé de bifurquer en comptabilité, car je suis bon en mathématiques et j’aime beaucoup les chiffres. Ok, c’est beau, me direz-vous ! Mais qui dit que j’ai fait le bon choix ?

De belles opportunités

Maintenant, je vais vous raconter ce qui m’est arrivé. Il y a des choses qui nous arrivent dans la vie et, sur le coup, on ne sait pas trop pourquoi. Tous les ans, la Banque Nationale offre, une bourse et un stage rémunéré à un étudiant avec une limite fonctionnelle fréquentant un cégep du Québec. Je décide donc de remplir les documents demandés et de poser ma candidature, j’ai tout déposé quelques heures avant la fin… Je n’avais guère d’espoir, entre autres, parce que je ne savais pas à quoi cela engageait.

Mais un beau jour, on m’a appelé pour une entrevue, laquelle s’est très bien passée. Voilà que plus tard j’apprends que je suis le récipiendaire de la bourse et qu’on m’embauche comme programmeur pour dix semaines pendant l’été à la Banque Nationale, à Montréal. Cela a été une expérience formidable et cela m’a permis de réaliser ce qu’était la vie comme professionnel. J’y ai rencontré des personnes formidables avec une ouverture d’esprit extraordinaire. Après dix semaines de travail à la Banque Nationale, j’ai vraiment réalisé que travailler en informatique n’était pas ce qui me convenait et que j’avais bien fait de changer d’orientation.

Changement d’orientation

Depuis début septembre, j’étudie donc en comptabilité et je me rends compte qu’il s’agit d’un programme que j’adore vraiment. Je crois vraiment que j’ai trouvé ma voie. Je vous parlais d’ouverture d’esprit à la Banque Nationale, eh bien, je dois observer un comptable pendant une journée en novembre, tout de suite la personne responsable de l’équité à l’emploi s’est mise à la recherche et m’a trouvé la personne qui pourra m’aider !

Message aux parents

Finalement, j’aimerais dire quelque chose aux parents qui vivent avec des enfants sourds et malentendants. Il ne faut pas paniquer pour l’avenir de votre enfant, il faut lui faire confiance et lui donner tout l’appui nécessaire pendant ses études. Aussi, au cégep du Vieux Montréal, il y a beaucoup de services pour les personnes avec une limitation fonctionnelle. Encouragez votre enfant à aller plus loin et à avoir une belle carrière devant lui ! J’aimerais ajouter que je ne me suis pas rendu là sans embûches.