La surdité... Qu'est-ce que vous en savez?

Peut-on faire des études supérieures si on a une surdité?

Oui, c’est possible, vivre avec une surdité concerne l’audition, pas les aptitudes académiques!

Origine de ce mythe

On en voit pas beaucoup donc on pense qu’il n’y en a pas… ou presque pas. Il y a longtemps, les personnes vivant avec une surdité n’étaient pas éduquées (pour la plupart) et effectuaient des travaux manuels ou travaillaient à la ferme.

Cela a bien changé!

Tous les parcours scolaires sont envisageables, avec les accommodements adéquats permettant de rendre le contenu pédagogique accessible.

Déconstruire ce mythe

Quelle que soit l’option de scolarisation choisie, avec accommodements si nécessaire, les jeunes sourds et malentendants peuvent terminer leurs études secondaires comme ceux de leur âge avant d’aller au cégep ou à l’université et d’exercer la profession qu’ils auront choisie eux-mêmes!

Dans tous les cégeps et universités, dès leur admission, les étudiants vivant avec une surdité peuvent être accommodés; ils doivent toutefois aller rencontrer un conseiller aux services d’accueil et de soutien aux étudiants en situation de handicap. 

Différents programmes et services peuvent leur être offerts, tels que la prise de notes, les services d’interprète et diverses mesures d’accommodement pour les examens. Certaines mesures d’accommodement peuvent être mises en place gratuitement et d’autres devront être financées par l’Aide financière aux études ou des bourses.

Bien sûr, la persévérance et la réussite scolaire des jeunes sourds et malentendants sera grandement favorisée s’ils ont pu bénéficier tout au long de leur scolarité d’une bonne synergie entre le milieu scolaire et l’équipe de réadaptation et de l’ouverture d’esprit du personnel de l’école et de leurs camarades face à leur surdité.” Ensuite, comme pour tous les étudiants, avec des encouragements, de la persévérance et de la motivation… rien n’est impossible !

Le saviez-vous?

Pour accompagner les parents, les élèves et le milieu scolaire et favoriser la réussite éducative, l’AQEPA offre des conseils et des outils pratiques ainsi que différents programmes d’aide pédagogique adaptée.

Qu'en pensez-vous?

Témoignage personne vivant avec une surdité: J’ai un BAC (que j’ai obtenu en ayant un appareil auditif, avant d’avoir un implant) , un certificat en administration, je connais beaucoup de personnes sourdes qui sont rendu à des maîtrises, à un doctorat. rien n’empêche de poursuivre des études et obtenir un diplôme. Pour certains c’est plus difficile, mais c’est beaucoup plus accessible aujourd’hui qu’avant (il y a 30-40 ans). Il y a de l’aide offerte comme : interprète, facilitateur…

Témoignage personne entendante: Cela n’aucun lien, ils ont les mêmes capacités cognitives qu’une personne entendante.

Témoignage personne vivant avec une surdité:  Ah bon, et pourquoi? Oui, il y a des sourds diplômés mais évidemment il faut de préférence des aides : interprètes, notes de cours, mais certains s’en sortent sans. Dans tous les cas, ils sont méritants car travaillent plus fort que les entendants.