La surdité... Qu'est-ce que vous en savez?

La surdité est-elle héréditaire?

La surdité n’est pas systématiquement due à l’hérédité. Une surdité peut être présente dès la naissance, arriver brutalement, être transitoire, être progressive ou même fluctuante, avec des causes tout aussi différentes.

Origine de ce mythe

N’ayant pas de personnes vivant avec une surdité dans leur famille, certaines personnes n’envisagent pas la possibilité d’une surdité pour leur enfant. De plus, jusqu’à tout récemment, le dépistage était surtout réalisé chez les enfants présentant des facteurs de risque pour la surdité. On parle alors d’un dépistage ciblé, basé sur la présence de facteurs de risque de surdité chez le bébé (par exemple, une histoire familiale de surdité, une infection congénitale, un syndrome, etc.). Or, beaucoup d’enfants diagnostiqués par la suite ne présentaient aucun de ces facteurs (60% des bébés ayant surdité n’ont pas de facteur de risque de surdité).

Les causes de la surdité sont multiples : même une otite peut causer un certain degré de surdité le temps qu’elle dure ! 

Déconstruire ce mythe

L’oreille est un organe complexe !

L’oreille se compose de trois parties : l’oreille externe (la partie apparente de l’oreille appelée le pavillon et le conduit auditif), l’oreille moyenne (le tympan et la chaîne des osselets) qui assure la transmission des ondes sonores, et l’oreille interne (la cochlée) qui transforme le son en influx nerveux. Lorsque le son est reçu par le pavillon, il passe à travers les trois parties de l’oreille dans lesquelles il sera amplifié puis transformé pour être compris par le cerveau.

La surdité découle d’un dysfonctionnement d’une de ces trois parties de l’oreille.

Schéma de l'oreille

Chez l’enfant, l’origine de la surdité se divise en deux principales catégories : la surdité congénitale (présente à la naissance) et la surdité acquise (après la naissance).

Héréditaire, génétique et congénital 

  • Quelque chose qui est héréditaire vient d’une transmission automatique des parents à l’enfant. Cela peut sauter une génération, mais dans tous les cas il y aura récurrence dans la famille.
  • Quelque chose qui est génétique vient du génome de la personne (de ses gènes). Oui, cela peut être également héréditaire, mais pas obligatoirement. Par exemple, la Trisomie 21 est génétique (c’est une malformation du 21e chromosome), mais ce n’est pas transmis des grands-parents, aux parents, aux enfants, etc.
  • Quelque chose qui est congénital vient de quelque chose durant la grossesse. Par exemple, la mère qui attrape une maladie x pendant qu’elle est enceinte, elle peut guérir sans séquelles pour elle-même, mais des lésions seront faites au fœtus.

Pour une surdité d’origine congénitale, l’hérédité peut être une cause, mais cela peut aussi être dû à une infection ayant eu lieu lors de la grossesse, à une naissance prématurée ou encore à des complications survenues pendant l’accouchement.

Pour les enfants, la surdité acquise est causée le plus souvent par une méningite bactérienne ou par des otites qui créent une perte auditive transitoire mais qui, lorsque soignée, n’a habituellement pas d’impact grave sur l’audition. À l’âge adulte, beaucoup de personnes développent une surdité pour diverses raisons (maladie infectieuse, exposition à un niveau élevé de bruit, ou encore vieillissement).

Puisqu’il existe plusieurs causes à la surdité, il est donc tout à fait possible qu’un enfant sourd ait des parents entendants et que des parents sourds aient des enfants entendants!

Le saviez-vous?

Selon plusieurs auteurs, environ 90% des enfants sourds ont des parents entendants1 et très peu d’entre eux ont une quelconque connaissance de la surdité.

1 Hintermair, M. (2000), Mallory B. L., Mitchell & Karchmer (2004) et Depowski, Anaya, Oghalai & Borfeld (2015)

Connaissez vous le dépistage néonatal de la surdité?

Depuis 2009, le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place du programme québécois de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés. Ce programme cherche donc à corriger la situation en permettant un dépistage dès la naissance chez tous les enfants, qu’ils présentent ou non des facteurs de risque de surdité. 

Actuellement, un programme de dépistage est en voie d’implantation dans la province de Québec. Toutefois, certains centres hospitaliers offrent déjà des tests précis et fiables.

Renseignez-vous auprès de votre médecin.

Pour en savoir plus sur le dépistage de surdité

Qu'en pensez-vous?

Témoignage d’une jeune vivant avec une surdité: Pour ce mythe, je peux dire que je suis la seule dans ma famille à être malentendante de naissance. Mes parents sont entendants ainsi que mes grands-parents. Cela n’est pas héréditaire.

Témoignage d’un parent d’enfant ayant une surdité: Non, il n’y avait aucune forme de surdité dans la famille. Christine est la seule personne sourde de la famille, alors ce n’était pas héréditaire. Anciennement, les tests étaient beaucoup moins précis et ce n’était pas aussi accessible.