La surdité... Qu'est-ce que vous en savez?

Est-ce qu'avec un appareil auditif ou un implant cochléaire, on retrouve l'audition?

C’est une erreur de penser que l’appareillage auditif permet aux personnes sourdes ou malentendantes de “retrouver l’audition” comme une personne entendante. Oui, les appareils aident à mieux percevoir les sons… mais entendre ce n’est pas nécessairement comprendre.

Origine de ce mythe

mythe4

Ce mythe vient du fait qu’on a tendance à penser que si la personne entend, elle comprend tout ce qu’elle entend.  Les appareils aident à mieux percevoir les sons… mais cela ne reconstitue pas une audition naturelle.

Le choix d’appareillage (ex: appareils auditifs ou implant cochléaire) se fait à partir de différents critères tels que le type et le degré de surdité, l’âge d’apparition de la surdité, etc.

Déconstruire ce mythe

L’utilisation d’appareils auditifs exige un certain apprentissage afin de reconnaître et d’interpréter les sons. Cela ne rend pas une parfaite acuité auditive à la personne. De plus, la plupart des situations où il y a du bruit ambiant restent difficiles pour la personne appareillée puisqu’avec un appareil auditif tous les sons sont amplifiés (ex: bruits de fond, personnes qui parlent en même temps, etc.). 

Schéma implant cochléaire
Schéma appareil auditif

L’implant cochléaire est quant à lui un neurostimulateur qui capte les sons ambiants et les transforme en codes, envoyés à des électrodes insérées dans l’oreille interne. Ces codes sont transformés en impulsions électriques qui stimulent directement le nerf auditif. L’information auditive est envoyée vers le cerveau qui interprète le son. Autrement dit, l’implant cochléaire transforme les sons en signaux électriques et les envoie directement au nerf auditif.

Tous les enfants ne sont pas des candidats à l’implantation, l’admissibilité est déterminée au cas par cas par une évaluation complète.

L’implant n’a pas les mêmes bénéfices pour tous et ne procure pas non plus une audition naturelle : son utilisation demande un certain temps d’adaptation mais surtout, exige un suivi en réadaptation afin d’apprendre ou de réapprendre à percevoir et à interpréter les sons. Comme dans le cas des appareils auditifs, les situations bruyantes restent difficiles, de même que la capacité à déterminer la direction d’où proviennent les sons (surtout avec un seul implant). 

Voilà pourquoi certaines personnes sourdes et malentendantes ne peuvent ou ne souhaitent pas porter d’appareils auditifs ou d’implant cochléaire et communiquent ainsi en langue des signes.

Vous savez maintenant qu’il est préférable de diminuer le bruit de fond quand vous désirez communiquer avec une personne vivant avec une surdité, et qui porte un appareil auditif ou un implant cochléaire.

Quelques stratégies de communication

Les stratégies de communication permettent de faciliter la communication entre les personnes sourdes, malentendantes et entendantes et de faciliter le travail des interprètes lorsque présent-es.

  • Placez-vous en face et regardez la personne dans les yeux, sans être à contre-jour ou dans l’obscurité
  • Parlez normalement, clairement, sans exagérer l’articulation ni crier.
  • Parlez chacun à votre tour
  • Ne mettez pas votre main ou d’objets devant votre bouche
  • Utilisez des moyens supplémentaires si nécessaire: écrivez, utilisez des gestes naturels, votre cellulaire, pointez ..
  • Si la personne vous demande de répéter, reformuler votre pensée plutôt que de répéter mot à mot.

N’hésitez pas à demander à la personne sourde ou malentendante comment améliorer la communication. Elle connaît ses besoins.

Qu’en pensez-vous?

Témoignage personne vivant avec une surdité: Pour ce mythe, je peux dire que sans mes appareils auditifs, je ne pourrais pas bien entendre de ce qui m’entoure. Mais rendu jusqu’à entendre comme un entendant, je peux dire que cela n’est pas le cas, car les prothèses auditives servent à amplifier le son pour qu’on puisse entendre et pas rendre pareil à une ouïe parfaite comme des entendants. Ce n’est pas parce qu’on est appareillé qu’on est réparé à 100% et qu’on peut entendre comme un entendant. Cela est faux!

Témoignage personne entendante: Ils ne sont pas capables de percevoir certains sons. J’avais une amie au primaire qui portait des appareils et elle lisait beaucoup sur les lèvres. Elle avait de la difficulté avec les hautes fréquences et les basses fréquences c’était correct. Par exemple, elle avait une amie qui avait une voix très aigue et c’était plus difficile.